comment isoler un escalier en bois

La source d’inconfort peut être diversifiée d’une maison à une autre. Il est possible que dans le vôtre, cet inconfort produise sur la partie de votre escalier ce qui demande une solution radicale. On le sait déjà, beaucoup de déperditions de chaleur se réalisent dans la maison, et ce, dans plusieurs endroits comme le toit, les combles, les portes et fenêtres ma également sur les murs. Mais il est aussi possible que le désagrément provient de l’escalier d’où le besoin d’une bonne isolation. Dans cet article, on vous explique en quelques lignes la réalisation d’une isolation d’un escalier en bois. Suivez le guide.

Isolation sonore de l’escalier en bois

Oh que oui ! Il est tout à fait possible des nuisances sonores se produisent au niveau de votre escalier du fait d’une mauvaise isolation. Ce problème peut être résolu en utilisant les meilleures solutions. Avant de faire une réalisation, il faut préciser que l’escalier doit comporter des limons de part et d’autre pour ainsi simplifier le travail.

Les outils à utiliser

Comme toutes les réalisations, pour l’isolation d’un escalier en bois, il faut utiliser quelques outils comme le marteau, le mètre, la scie à bois, le crayon, des vis à bois (tête fraisée) et des outils à main (visseuse, agrafeuse et perceuse)

Les matériaux à utiliser

Il vous également des matériaux tels que des tasseaux de 20 x 20 mm, des panneaux de bois d’une épaisseur de 8 à 12 mm ainsi que l’isolant phonique comme de la laine de roche ou de la laine de verre acoustique.

Les différents types d’isolant

Il existe plusieurs types d’isolant pour un escalier en bois. Pour une bonne isolation de votre escalier, vous avez donc le choix entre les laines minérales (laines de verre et laines de roche) et les isolants végétaux (laine de coton). Vous pouvez aussi utiliser des isolants minces et du polystyrène pour l’isolation de votre escalier.

La phase d’installation

Cette installation est constituée par trois étapes bien distinctes. Tout d’abord, il faut préparer le coffrage en sous face en mesurant l’espace entre les deux limons et aussi prendre les mesures sur la longueur totale de l’intérieur de l’escalier en partant du sol jusqu’au palier. Vous devez ensuite diviser cette longueur en 4 ou 5 parties pour simplifier l’installation. Pour l’étape de l’isolation phonique, il faut découper l’isolant phonique de votre choix suivant la largeur entre les limons et agrafer la première couche d’isolant sur la partie haute des marches. La phase suivante consiste à découper les tasseaux suivant la longueur des limons et ainsi les visser sur chaque partie des limons. Il faut laisser un espace suivant l’épaisseur des panneaux de bois. Pa la suite, vous devez glisser la deuxième couche d’isolant et si vous voulez une couche plus épaisse, vous pouvez refaire l’opération. La dernière phase du travail consiste à réaliser le coffrage de l’isolant dans l’escalier en bois. Pour cela, il faut visser les panneaux en bois sur les deux parties des tasseaux des limons et finir par le ponçage des bois installés.